Solutions

Les espaces de tête sont parfois assez réduits et laissent peu de volume de gaz pour permettre une analyse complète, particulièrement lorsque le produit est présent.

La proximité du produit avec la sonde de prélèvement ou l’aiguille fait courir le risque de polluer le circuit de l’analyseur et de ses capteurs, pouvant bloquer la pompe.

Sur les instruments de mesure ABISS, les analyseurs de moyenne et haut de gamme, disposent d’un contrôle du débit facultatif qui garantit à l’opérateur que le gaz circule correctement dans l’analyseur pour les applications les plus délicates.

En fonction de la rigidité de l’emballage et de la difficulté d’extraction, le temps de pompage est également réglable pour s’assurer que la totalité du volume nécessaire à l’excitation des capteurs a bien été transportée dans l’analyseur.

Ainsi, des mesures précises peuvent être effectuées dans des applications telles que des capsules de café (voir vidéo).

A partir de la gamme Stratos, les capteurs électrochimiques utilisés pour l’O2 rivalisent de vitesse avec les capteurs zircone, et permettent une mesure opérationnelle dans des temps comparables.

Anéolia propose également une vaste gamme d’aiguilles de toutes tailles pour permettre d’ajuster le geste de piquage au travers du film de l’emballage.

ipos O2 CO2  Stratos

Le conditionnement des produits secs, et notamment les poudres, nécessitent l’utilisation d’un filtre, pour éviter les situations de blocage des aiguilles de prélèvement.

Les fonctions de contrôle du débit pour les analyseurs à partir de l’Ipos 2, permettent de contrôler l’état du filtre par la mesure du débit circulant dans l’analyseur.

Dès lors que le débit est signalé comme faible, les aiguilles sont à nettoyer ou à remplacer, ainsi que le filtre externe, par précaution monté sur le porte-aiguille entre celui-ci et l’aiguille.

Pour les applications à faible grammage comme les levures, les tailles d’aiguilles peuvent également être adaptées, en sélectionnant la taille optimale pour l’application dans notre catalogue de consommables.
Les conditionnements réalisés pour le café offrent une diversité d’applications et de problématiques.
On peut distinguer plusieurs types de conditionnement :

•Les conditionnements sous vides, éventuellement munis d’une valve
•Les dosettes
•Les capsules, plus ou moins rigides
•Les sachets
•Les bocaux operculés

Par ailleurs le café lui-même génère des gaz qui doivent être évacués, à l’aide d’une valve d’évacuation. (Plus d'infos ici)

Certains de ces gaz produisent aussi des interférences avec certaines technologies de capteur, comme ainsi le monoxyde de carbone (CO), qui réduit les valeurs mesurées en O2 des capteurs zircone, et ce dans des proportions significatives en basse teneur.

Les capteurs électrochimiques, à temps de réponse court, installés dans les analyseurs ABISS, offrent un bon rapport performances/prix pour ces applications parfois difficiles du fait de la présence de poudre dans un faible espace de tête.

Les appareils disposent d’un contrôle de débit, et d’un temps de pompage réglable qui permettent d’optimiser la mesure et de protéger l’appareil.

Pour les conditionnements sous vides, les analyseurs de fuite Exos vont au-delà de la simple détection de fuite. La mesure de débit par exemple dans les emballages, permettent de qualifier la performance de la valve d’évacuation et de contrôler dès la sortie de ligne la qualité des soudures, sans attendre la remontée en pression se manifestant parfois en 48h et plus.

Contactez Anéolia

Demande de devis